close
Menu

Nouveautés sur les moissonneuses-batteuses John Deere

John Deere, leader dans la fabrication d’équipements de récolte, a annoncé un certain nombre de mises à jour concernant ses moissonneuses-batteuses pour la saison 2020. Ces modifications visent principalement à améliorer le rendement, l’automatisation et la simplicité d’utilisation des machines.
Série S : fluide, propre et efficace
HarvestSmart™, le système de régulation automatique de la vitesse en marche avant des moissonneuses-batteuses de la série S, a été optimisé et intégré au système de réglage interactif de la machine ICA2 (Interactive Combine Adjustment). Dans les situations dans lesquelles le système ICA2 ne peut obtenir l’échantillon de grains requis en raison d’un niveau élevé de menue paille ou de grains cassés, ou en cas de taux de pertes trop importants, il ajuste automatiquement le système HarvestSmart™ et la vitesse de la moissonneuse-batteuse, exactement comme le chauffeur le ferait. Dans le même temps, la charge du moteur est maintenue au niveau souhaité pour une efficacité de récolte maximale.
Pour prouver ses dires quant aux fonctionnalités d’automatisation et de fluidité de traitement du grain de ses moissonneuses-batteuses, John Deere garantit aux utilisateurs des modèles de la série S700 un taux de grains cassés inférieur à 1 % pour la récolte 2020 de blé. Si ce chiffre est dépassé, le client recevra une compensation pour les pertes excessives, équivalente au prix à la tonne du grain perdu. Les agriculteurs et les entrepreneurs qui souhaitent participer trouveront davantage d’informations et pourront s’inscrire en ligne sur le site www.deere.com.
Une machine de récolte qui s’adapte automatiquement
Les vents latéraux peuvent avoir un impact colossal sur la distribution des résidus émanant des moissonneuses-batteuses. C’est la raison pour laquelle, dès 2020, les machines de la série S700 pourront régler automatiquement leur angle de diffusion. Le nouveau système AutoSwap s’appuie sur la technologie GPS pour détecter le sens de marche de la moissonneuse-batteuse et inverser automatiquement le schéma de dispersion lorsque la machine tourne en bout de champ et repart dans le sens opposé.
En outre, le réglage à distance du contre-couteau permet une amélioration de la qualité de broyage. Le chauffeur peut en effet évaluer la qualité du broyage directement depuis la cabine grâce aux images de la caméra de recul, puis régler la position du contre-couteau sans quitter son siège.
Collecte des données de récolte entièrement automatisée
Le capteur automatique de rendement ActiveYield™, qui permet de se passer de calibrage manuel, faisait déjà gagner du temps à l’utilisateur tout en le soulageant du stress lié à l’attente des résultats, qui étaient par ailleurs plus précis.
À compter de 2020, ce système sera complété par un capteur d’humidité encore plus précis. La collecte de données sera ainsi considérablement améliorée, notamment pour les taux d’humidité du grain faibles et élevés. Les intervalles de calibrage et les données de rendement et d’humidité seront consignés dans le logiciel de documentation de la moissonneuse-batteuse, au même titre que d’autres informations importantes.
Cinq ans de connectivité gratuite
La moissonneuse-batteuse joue un rôle important dans la collecte de données issues des opérations en plein champ. John Deere offre donc l’activation du transfert de données sans fil et l’accès distant à la console gratuitement pour une période de cinq ans. Il devient ainsi possible d’échanger des données entre tous les ordinateurs mobiles et les smartphones, mais également avec le bureau de l’exploitation par le biais de JDLink™ Connect. La compatibilité entre le portail Internet MyJohnDeere.com, une plate-forme ouverte, et d’autres systèmes a par ailleurs été étendue, avec notamment la possibilité de transférer des données au format ISO XML dès l’an prochain.
Nouvelle console pour les séries W et T
Les moissonneuses-batteuses des séries W et T peuvent désormais être équipées de la console 4640 GreenStar™ de quatrième génération. Le réglage des paramètres de la moissonneuse-batteuse se fait toujours depuis la console d’accoudoir, mais toutes les autres fonctions peuvent être commandées sur la console 4640, notamment le guidage, la documentation, le transfert des données et le pilotage automatique MachineSync de l’ensemble tracteur / remorque qui accompagne la moissonneuse-batteuse. La console universelle 4640 est amovible et peut également prendre en charge le contrôle des sections d’un pulvérisateur, par exemple.
Faites mieux que la série T au champ et remportez 10 000 euros !
Les moissonneuses-batteuses de la série T se mesurent à nouveau à la concurrence pour la saison de récolte 2019. John Deere attribuera une récompense de 10 000 euros à tout chauffeur d’une machine concurrente capable de battre la série T en matière de performances de faibles pertes de grain. Vous trouverez des informations sur les conditions de participation et d’inscription à la compétition sur le site www.deere.fr.
Nouvelles unités de récolte
John Deere lance également la nouvelle unité de récolte 700X à longueur variable. Ce modèle conserve la table actuelle de 1 200 mm de long pour une capacité de récolte maximale et des pertes minimales de graines de colza, tout en offrant un débit de récolte encore accru.
Les unités de récolte 700X présentent en outre une nouvelle conception d’alimentation ultraplate, afin de garantir un passage encore plus fluide vers la vis, notamment pour les cultures basses comme l’orge de printemps. Enfin, le limiteur de couple a été repositionné directement sur la vis d’alimentation afin de limiter l’usure, et d’autres améliorations ont été apportées pour prolonger la durée de vie des unités, notamment une augmentation de 25 % de l’épaisseur des plaques d’usure.
Unité de récolte pour moissonneuse-batteuse
Avec des restrictions toujours plus importantes sur l’utilisation des herbicides et des produits de dessiccation en pré-récolte, la possibilité de combiner de manière efficace des andains de colza, de légumineuses et d’autres cultures reprend de l’importance.
John Deere propose donc la nouvelle unité de récolte 615P, qui limite au maximum les pertes lors du ramassage des andains. Cette unité présente une largeur de travail de 4,5 m et des roues-supports uniques à suspension pneumatique. La culture est récoltée délicatement par des doigts avant d’être transférée sur un tapis horizontal afin de minimiser les pertes.
Ce système se distingue par une reprise très douce, quasiment sans vibration, qui évite les pertes par ouverture des cosses. La récolte est ensuite compressée par un râteau déflecteur monté sur vérins hydrauliques double effet afin de garantir une alimentation optimale. La plage de flottement de 57 mm de la grande vis d’alimentation de 660 mm est suffisamment importante pour s’adapter aux volumes de récolte les plus élevés. La moissonneuse-batteuse reçoit ainsi une alimentation constante et homogène, pour des performances maximales.
Toutes les mises à jour concernant les moissonneuses-batteuses John Deere pour 2020 sont disponibles à la commande auprès des concessionnaires à compter du mois d’août 2019.